La distillation à Gesnes. Janvier 2010.

Publié le par Dominique

La distillation de la mirabelle, de la poire ou de tout autre fruit est une tradition ancienne à Gesnes où un distillateur professionnel avait son alambic pour distiller durant la période hivernale. Cette tradition s'est perpétuée puisque nous distillons encore aujourd'hui mais plus à Gesnes. Les fruits sont ramassés puis mis en tonneaux où ils fermentent jusqu'à l'heure du grand jour de la distillation et des bons moments à passer ce jour là.

Voici comment ça se passe en une journée... Démarrage à 7h30 du matin... 
 
1 Déchargement des tonneaux                         








 1- Déchargement des tonneaux












2 Allumage du feu 






2- Allumage du feu sous l'alambic








3 L'alambic à gauche le refroidisseur 






 3- Vue de l'alambic avec son refroidisseur
sur la gauche . Les fruits sont versés
dans la cuve en cuivre








4-Remplissage-d-eau-copie-1.jpg 






 4- Remplissage du bain-marie avec de l'eau








5 Le baquet de récupération avec le pèse alcool 







5- Le baquet de récupération des "petites eaux"
avec le pèse alcool pour mesurer le degré d'alcool                   
                   











6 Récupération des petites eaux descendant jusqu'à 20° 





 6- Récupération des "petites eaux" descendant jusqu'à 20°








  
Pause à midi, les copains passent, goûtent la production, on casse la croûte ensemble !

7 Mise en place du bac de récupération de la cuite    





7- Mise en place du baquet de récupération
de la cuite aprés trois ou quatre bonnes 
heures de cuisson environ
 








8 Démontage de la coiffe de l'alambic  






8- Démontage de la coiffe de l'alambic








9 Vidange de l'alambic





 9- Vidange de l'alambic







 
                                                                                           
10 180 litres de liquide brûlant               





10-  180 litres de déchets brûlants à évacuer








          
11 Nettoyage immédiat avec des seaux d'eau 





11- Nettoyage de la cuve avec de grands seaux d'eau    

                                                    









12 Remise des petites eaux dans l'alambic pour faire le raf 








12- Remise des "petites eaux" dans la cuve
 pour sortir le "raffin"











13 Réglage final à l'eau de source pour amener la mirabe






13- Réglage final du raffin à l'eau de source 
                 pour amener la mirabelle à 45°












180 litres de fruits qui vous donnent 20 bons litres de mirabelle, schnaps, goutte, eau de vie, eau de feu, gnôle...

A Gesnes on appelle ce breuvage plutôt "la goutte" ou l"eau de vie", peu de mirabelles mais surtout des prunes. Cette eau de vie était servie fréquemment, le matin avec le facteur, avec les amis, lors du "tuage" du cochon, et puis aux fêtes. On gardait précieusement une bouteille de l'année de naissance pour la boire à la communion voire au mariage !!!

Bonne dégustation !!!  

Publié dans La vie à Gesnes

Commenter cet article

Marguerite 07/02/2010 12:06


Bonjour,
où faut-il s'inscrire pour la dégustation sur place ?
Cordialement


Clément 08/02/2010 16:45


Pas de problème pour déguster... à Gesnes bien sûr !!! Quand tu veux !!!


Francis 04/02/2010 21:35


Humm !!! les éffluves me taquinent le narines