La guerre de 1870 à Gesnes. Tombes de Villers-devant-Dun

Publié le par Dominique

A Gesnes, un passage très important de troupes prussiennes a lieu durant trois jours : les 26, 27 et 28 août 1870. Le 28 août 1870, la commune loge 6000 hommes ; ils bivouaquent en plusieurs endroits du territoire. Le Général allemand qui commande ces troupes passe la nuit à Gesnes ; il réquisitionne le plus beau bâtiment de la commune, c'est-à-dire la mairie et de nombreuses habitations et granges. Cette armée revenait du siége de Verdun et se dirigeait vers Bazeilles, Floing et Sedan dont le nom reste associé à la défaite du 1er septembre 1870 où l'empereur Napoléon III fut fait prisonnier avec des milliers d'hommes. Gesnes se trouve dans le couloir emprunté par la IVe armée allemande qui marche vers Sedan. A Gesnes les Prussiens réquisionnent tout , de quoi nourrir leurs troupes et leurs  chevaux : lard, café, eau de vie, 16800 kgs de pommes de terre, 415 kgs de farine, 2015 litres de vin, 625 kgs de pain, 14 boeufs, 7 chevaux, tabac, linge d'habillement, bois... etc Ils causent de nombreux dégâts aux récoltes.

 

Dès 1871, la commune de Gesnes sollicite des dommages de guerre auprès de l'Etat d'une part pour la commune elles-même et d'autre part pour les particuliers. Le 20 septembre 1871, 3297,20 francs sont réclamés par la commune de Gesnes à l’Etat au titre des dettes et dommages de guerre, "en raison de la traversée de la commune par plusieurs milliers d’Allemands qui ont occasionné de nombreux dégâts et des réquisitions forcées exigées par les occupants". 

 

Une cérémonie a eu lieu à Villers-devant-Dun pour commémorer les morts de la guerre de 1870 enterrés dans le cimetière de ce village. Le Souvenir Français de Dun-sur-Meuse avec son président, Jean Marie, ont renové ces tombes qui ont été inaugurées le samedi 10 juillet en présence des autorités françaises et allemandes.  2 Français et 20 Allemands sont enterrés dans le cimetière de Villers-devant-Dun.

 

P7100062.JPGP7100066.JPGP7100097.JPGP7100112.JPG

Publié dans La vie à Gesnes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article